Christophe Rieflé, vigneron en Alsace...

 

Entre les forêts vosgiennes et la plaine du Rhin, il se déploie, du nord au sud de l'Alsace, une fresque de vignes et de villages de belle réputation. La mosaïque des paysages réjouit le regard tandis qu'une musique de noms évocateurs titille l'âme gastronomique.

Riesling, Gewurztraminer, Grand Cru,... c'est ici une symphonie d'arômes et de saveurs !

 

 • A PROPOS DU MILLESIME 2021

 

A PROPOS DU MILLESIME 2021...

Chers Amis du Domaine,

 

Je suis très heureux de vous adresser ce traditionnel courrier.

 

Je ne vais pas vous parler de la COVID qui nous empêche toujours de vivre normalement. Malgré la baisse des indicateurs, les effets néfastes de ce virus resteront longtemps gravés dans nos mémoires. J'espère sincèrement que vous en avez été épargnés.

Chez nous tout va bien, la dégustation régulière de nos vins et le café schnaps ont eu raison du virus.

 

Le début des vendanges coïncide toujours avec une période des plus excitantes de l'année. On récolte le fruit de notre travail, en gros c'est « jour de paye ». Cette année ne déroge pas à la règle, avec un seul bémol, mais de taille, la situation difficile du vignoble, qu'elle soit économique ou agronomique.

 

- Economique : par les conséquences de la crise de la covid qui aujourd'hui encore affectent nos marchés et la consommation de vins. Et pourtant, la réputation de notre vignoble alsacien, la qualité exceptionnelle de nos terroirs et l'excellence de nos vins devraient être un atout majeur à la consommation de ce nectar. Je ne peux qu'être optimiste pour le futur en lisant les commentaires de personnes averties de la revue des vins de France qui préconisent une évolution de la consommation. Les habitudes changent « les jeunes consomment les vins dans l'année et préfèrent les blancs ». Quoi de mieux pour notre vignoble à dominance de grands vins blancs ! Finalement, en proposant et, en buvant mes vins, vous êtes dans la mouvance de la jeunesse.

Alors n'hésitez pas à ouvrir une de mes bouteilles, de vous faire plaisir, et de faire plaisir.

 

- Agronomique : par un été des plus humides. A Pfaffenheim, la moyenne annuelle de précipitations se situe, bon an mal an, aux environs de 500 mm d'eau. Cette année du 1er Mai au 15 juillet un cumul de 356 mm s'est déversé sur nos coteaux. Soit en 2 mois l'équivalent de 70% des précipitations annuelles. La double peine, c'est qu'il a quasiment plu tous les jours, ce qui m'a privé de pouvoir intervenir dans mes vignes dans des bonnes conditions. Il n'en fallait pas plus pour faire le bonheur du mildiou (champignon) qui a sévi de manière décuplée. Un collègue du village a eu les honneurs du journal télévisé de 13h pour présenter les dégâts importants dans notre secteur. Une calamité naturelle qu'il faut tout simplement accepter. Nous vivons de la nature... et avec la nature.

Je n'ai malheureusement pas réussi à contenir cette propagation et aujourd'hui je ne peux que constater les dégâts que j'estime à 30% de la récolte. Heureusement, l'arrière-saison est belle et permet de mûrir à l'optimum les grains de raisin restants.

 

La cuvée 2021 s'annonce peu quantitative mais qualitative.

 

Comme annoncé l'an dernier, mon exploitation est certifiée HVE3, soit le niveau le plus élevé de la certification, vous garantissant un haut niveau de biodiversité.

 

Cette année, je n'ai participé qu'au concours des vins de Colmar. Deux médailles d'or pour le Pinot blanc 2020 et le Riesling 2020 m'y ont été décernées.

 

Amicalement,

Votre vigneron,

 

Christophe Rieflé

 

 

N'hésitez pas à nous rendre visite si vous passez dans notre région, je me ferai un plaisir de vous accueillir et de vous faire déguster mes vins.